MÉDIAS

RADIO / TV / PRESSE : ON PARLE DE PÉDRO KOUYATÉ

Presse

RFI . L’épopée des musiques noires :

« Voyage éclair mais inoubliable à renouveler au plus vite ! » .

JOE FARMER :

« Voilà un album qu’il ne faudra pas louper à sa sortie. Entouré de JJ Milteau, Mamani Keita, Rocé, Abdoulaye Diabaté et autres, Pédro Kouyaté nous a concocté un disque vibrant, humain, palpitant.»

Elizabeth Stoudmann

Le Courrier (Suisse)

« Dans sa musique on entend le blues de Skip James et Blind Willie Johnson, mais aussi la grande tradition mandingue, et l’on voit en effet défiler la vie de ¬Pedro Kouyaté. »

L’édito Culture du journal Humanité.

Un coup de cœur d’Helmie, parmi cette séconde édition du Bis? (Jazz in Marciac) «Le Pédro Kouyaté Band, dont le leader malien, à la guitare et au ngoni, élabore un rafraîchissant afro jazz mandingue.

Le Dauphiné

« Adepte d’un ethnojazz où se croisent ses racines de griot et l’influence européenne, ce pertinent auteur/compositeur fait naviguer mots et notes en voltigeur espiègle d’une musique du monde. »

TÉLÉRAMA :

« Pédro Kouyaté affleure dans les doux éraillements de sa voix grave, dans son n’goni de guérisseur mandingue, boosté de blues et de productions électros : un univers personnel éclectique, mais dont le foisonnement est habité.»

« Derrière sa faconde et un rire de façade -ô combien communicatif- Pédro Kouyaté nourrit une réflexion artistique mûre. Vis ta vie, véritable cocktail electro jazz et rap mandingue, en est sans nul doute la quintessence. Sixième album du maestro, réalisé avec la complicité de Bud et Benoit Daniel du studio La Fugitives, cette ode à la vie réunit pléthores d’invités prestigieux: Oxmo Puccino, Mamani Keita, Rocé ou encore Jean-Jacques Milteau, Vincent Bucher, Abdoulaye Diabaté, Adrien Frasse-Sombet, Lanssiné Kouyaté, Pépé Bass, Nelson Hamilcaro… » Julien Legros. « Je voulais un son unique, éclectique et très 60’s. Comme si les Doors rencontraient le ngoni!». Pédro Kouyaté.»

Laure LEMANCEL.
Radio France Internationale (RFI)

« Dans son bouillon éclectique et profondément original, il (Pédro Kouyaté) synthétise les racines, modernise le son de la terre, celui du feu, de l’eau, de l’air (…) sa puissance d’interprétation, dans son énergie contagieuse, dans sa nature sauvage et sans ornière, propice à l’émergence de toutes les rêveries, de toutes les créations… »

Share This